Achats dopaminés

https://www.matthewwoodward.co.uk/tips/marketing-dopamine-control/

  • Les aliments sont fabriqués avec les bonnes quantités de sucre, sel pour libérer de la dopamine dans le cerveau
  • La dopamine pousse à la recherche de récompense
  • Concept à étudier : neuromarketing
  • Le cortex préfrontal va nous aider, il nous aide à faire preuve de volonté pour prendre des décisions
  • Sans la «promesse de récompense», nous n’avons aucune motivation

https://hackernoon.com/branding-and-the-brain-the-neuroscience-behind-consumer-decision-making-bd96d6cfcda8

  • « les décisions du consommateur sont réellement prises dans les parties du cerveau plus âgées ou plus inconscientes »
Penser, sentir, décider
  •  le cerveau reptilien est très centré sur lui-même (étant donné qu’il devait avant tout se concentrer sur la nécessité de ne pas mourir, je pense que c’est juste). Il faut donc vendre des avantages et non des fonctionnalités.
  • Assurez-vous de bien comprendre pourquoi ce que vous vendez est précieux pour le client.
  • Montrez pourquoi c’est mieux : le cerveau a soif de contraste pour pouvoir prendre une décision.
  • Utilisez des éléments visuels puissants : le cerveau reptilien répond aux éléments visuels beaucoup plus rapidement que les mots.
  • Les marques les plus fortes, les plus mémorables et les plus emblématiques transcendent le langage et la géographie pour séduire les cerveaux les plus primitifs du monde.