Les notifications ou la perte de rendement

Voilà mon retour d’expérience sur la coupure totale des notifications de mon smartphone :

Moins de stress, moins ce besoin de regarder en permanence le smartphone. Le cerveau semble addict à ce besoin de nouveauté..

J’ai retrouvé la capacité de lire/écrire et prendre du recul sur ma vie, cela a pris environ une à deux semaines pour retrouver le « mojo » 🙂

Les applications addictives sont conçues pour vous prendre de l’attention et vous sortir d’un niveau de concentration utile à ce que vous faites.

Vous écrivez un mail ? une notification instagram ? un message de quelqu’un ? pour dire quoi ? comment ? Quelle est la prochaine action ? Vous avez perdu le fil de ce que vous faisiez, il vous faudra 10, 15 minutes pour revenir au sujet en cours…

Lecture que je vous conseille sur le sujet : https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/cnil_cahiers_ip6.pdf

Il faut hacker l’intérêt général

L’intérêt général doit être hacké par des structures indépendantes de toute négativité.

Utilisateur de logiciel libre depuis de nombreuses années, j’ai vu évoluer le noyau linux, les interfaces, les logiciels. J’ai aussi vu évoluer la société, la nature et le nombre de ppm de co2 dans l’atmosphère.

Dans le monde du logiciel, un problème est égal à un report de bogue et c’est écrit, corrigé et réparé dans la version d’après.

J’ai aussi vu l’attention, la concentration et l’implication s’atténuer.

La culture a aussi fondue et pas à cause de l’augmentation de la température.

Il est temps d’hacker nos territoires et nos communautés pour qu’elles arrivent à vivre sans avoir besoin de liker des vidéos de chat ou s’user le pouce sur un mur d’image sans fin.

Sa mission :
  • Etre positive
  • Etre ouverte
  • Avoir le partage dans son ADN
  • Etre documentée (Ecrire, écrire, écrire, écrire, écrire)
  • Aider
  • Créer
  • Hacker
  • Relocaliser les réseaux sociaux
  • Si elle ne fonctionne pas, elle disparaît et renaît sous une autre forme

L’addiction Twitter

Première journée avec zéro notification Twitter

« les notifications, c’est de la dopamine en barre »

Impact sur moi ?

  • Aucun manque
  • Je prends plus de temps pour répondre aux échanges et je prends le temps de lire
  • La manière de répondre est différente

« Lorsque l’on sait que l’exposition à un événement imprévu stimule également la production de dopamine »

« les technologies numériques capturent notre attention chaque jour, le temps qu’on leur consacre est incroyable, et ça ne fait qu’augmenter. « 

« Créer un état de chasse frénétique, qui inhibe les zones du cerveau associées au jugement. » Nir Eyal, designer

« Les récompenses variables sontl’un des outils les plus puissants que les entreprises utilisent pour accrocher les utilisateurs. La recherche montre que le corps sécrète d’importantes quantités de dopamine dès lors que le cerveau s’attend à une récompense. Or l’introduction de la variabilité multiplie l’effet, créant un état de chasse frénétique, qui inhibe les zones du cerveau associées au jugement et à la raison tout en activant celles associées au désir et à l’exercice de la volonté. » Le consommateur est ferré.

« Imaginez une salle de contrôle dans laquelle se trouve une centaine de personnes et depuis laquelle les pensées et les émotions d’un milliard d’individus sont façonnées. Cela semble être de la science-fiction mais c’est déjà la réalité », prévenait Tristan Harris lors d’une conférence Ted donnée en avril 2017.